Thursday, 23 July 2020 00:00

K’merplace Channel est une web TV thématique à orientation culturelle et touristique. Elle donne une meilleure visibilité et une profonde compréhension de l’actualité et de l’histoire des arts d’Afrique sur la base des documentaires, des magazines et reportages. Dans le droit fil de cette démarche, elle met en exergue les artistes, leurs œuvres, les pensées (qui structurent la créativité, l’organisation sociale, les modes de vie, etc.) et pratiques actuelles et passées.

L’ancrage de cette chaine de télévision en ligne dans l’univers de la culture prend en compte la dimension touristique à travers la découverte des sites, des places, des monuments… qui présentent les traces d’une histoire et constituent la mémoire des peuples.

1)  De la dénomination K’merPlace Channel

K’merplace ou encore « sur la place du Cameroun ». Cette appellation commence par un « K » qui peut convoquer le Cameroun sous la domination allemande. Ainsi la référence au Kamerun suggère que le contenu intégrée dans cet espace numérique comporte une portée historique considérable et traçable. Elle induit de fait une immersion dans l’univers académique en vue d’une meilleure appréhension de l’histoire du Cameroun et du continent  à travers la mise à disposition des études et recherches issues des milieux universitaires.

Cependant, le terme K’mer,  sans pour autant entrer en contradiction avec son voile historique, vient davantage mettre en évidence la prégnante contemporanéité de cet espace eu égard à l’usage établi de cette formule dans le langage hybride typiquement camerounais dénommé le camfranglais. Il en est de même des noms attribués aux médias en ligne (cameractu.com, camernews…) ou encore les désignations de plusieurs commerces et services. Ce diminutif, avouons-le, affectif renvoi au Cameroun et trahit les traits caractéristiques de la jeunesse : audacieuse, talentueuse et d’une fertile inventivité. Bref, ce sont, en un mot, des artisans du quotidien.

Le terme « Place », au-delà de la différence sonore, entre le français et l’anglais, à la lecture du mot, il reste le même à l’écriture et à la signification : un lieu, un endroit, un espace. Et pour le cas d’espèce, le Cameroun.  Cette ambivalence du terme place entre l’anglais et le français traduit la forme bilingue de ce pays. Rattaché à l’idée de kamerun, il traduit notre diversité linguistique, ethnique et culturelle. 

K’merplace veut donc se définir comme ce qui se passe sur la place du Cameroun, étant entendu qu’elle est un support d’information. Channel vient justement rappeler que c’est une chaine de télévision, mais en ligne.  Il est loisible d’étendre cette vision à l’Afrique centrale et l’Afrique toute entière en raison de ce que le Cameroun est au Cœur de l’Afrique centrale et K’merplace peut garder à l’esprit l’ambition d’irradier, de nouvelles, tout le continent.

2)  De la démarche conceptuelle

Aller au-delà du compte-rendu des événements, des festivals pour rapporter les pratiques, les manières d’être, de sentier, d’agir dans les différentes aires culturelles. Souligner les spécificités de notre culture, son originalité, sa créativité, rendre palpable cette diversité qui  enrichit la culture camerounaise.

3)  De la stratégie

Comment rendre compte de ce qui se passe sur la place du Cameroun ? Il nous a paru judicieux de considérer l’image comme atout fondamental de production, de conservation et de promotion des talents et trésors du terroir et du continent. Production indépendante, collaborations sont les voies explorées pour recueillir le maximum de données afin de densifier l’offre de programme en direction des internautes. Raison pour laquelle, nous engageons, bien plus que des reportages, des enquêtes, des documentaires, des magazines et des talks shows. Simplement pour aller au-delà et donner davantage à découvrir, mais aussi à se redécouvrir.

4) Des ressources

En plus de notre équipe composée de cinéastes, de critiques des arts, d’ingénieurs culturels et des journalistes, nous bénéficions de l’appui de quelques artistes, des associations d’artistes et des experts dans les domaines de la culture et du tourisme.